Compostage

Dés que je suis arrivée en ville, j’ai comme à la campagne voulu mettre mes biodéchets dans le jardin, mais pas les moyens d’acheter un composteur, en plus mon jardin est rikiki ! Du coup j’ai récupéré assez rapidement 3 palettes dans la rue que j’ai assemblé en U avec des vis puis un renfort devant et sur le haut., et c’était parti, j’y ai jeté sans m’en occuper marc de café, légumes,, fruits…. et à ma grande surprise la décomposition était hyper rapîde , rien à récupérer !!!

Alors quand j’ai intégré une asso zéro déchet et que j’y ai appris que l’on pouvait récupérer le compost  pour fertiliser le sol je me suis demandé pourquoi moi je ne récupérai  rien …. En fait en allant gratouiller  j’y ai découvert des vers à foison (pas les blancs je vous rassure) non les EISENIA, qui sont des vers épigés (ils vivent à la surface du sol ) Ils se nourrissent de  matière  organique en décomposition : épluchures fruits et légumes, marc de café et filtre , sachets de thé, cheveux, et carboniques : papier et carton en morceaux,coquilles d’oeuf broyées

Ils mangent entre la moitié et leur poids en déchet chaque jour , donc 500g de vers peuvent manger jusqu’à 500g de déchets par jour !!!!

J’y ai appris aussi qu’il fallait mettre des déchets carbonés pour éviter que le compost soit trop humide, tassé, qu’il fallait l’aérer régulièrement, bref que les vers et les bactéries faisaient bien le travail si on y apportait un minimum d’attention 🙂

 

Nos biodéchets de cuisine représentent un tiers des ordures que nous produisons chez nous, soit plus de 100 Kg par an et par personne.

Dans la poubelle grise, ils seront soit incinérés soit enfouis, contribuant à polluer l’air l’eau et les sols alors que compostés ils sont source de fertilité dans nos jardins. 

Alors si vous aussi vous voulez vous lancer, vous pouvez acheter un composteur, en fabriquer un (que vous soyez en jardin ou appartement) et trouver des vers !

1) le don =  vous allez en chercher dans un composteur, ou sur un site de don

2) le piège =Si vous avez un petit coin de terre, que votre sol est suffisamment humifère, vous pouvez partir à la chasse au vers !
Allez voir le cafetier au coin de votre rue, donnez-lui un seau et demandez-lui de le remplir de marcs de café (il ne dira certainement pas non, c’est moins de déchets pour lui…).
Creusez un trou de +/-30X30X30cm. Placez-y un récipient troué (un vieux seau, un sac plastique sic 😦 ou autre). Replissez-le des marcs de café. Couvrez-le pour éviter que la pluie ne le remplisse.
Après 2-3 semaines, le récipient sera rempli de vers de compost (selon l’humification de votre sol), en effet ils adorent les marcs de café !!!

Piège à vers de compost

3) ou comme moi on met les palettes sur le sol et on attend !!! (mais bon ça marche certainement pour 1 personne mais pas pour décomposer les déchets d’une famille!)

 

Quelques photos :

Cette semaine, j’ai rajouté un deuxiéme bac et transvasé le premier de gauche à droite car le fond était sec (suite à cet été) et les vers presque disparus 😦

J’y ai mélangé le compost humide avec des papiers et rouleau de papier toilette, en morceaux (très important!!!)  Je laisse aussi mon mini rateau pour bien aéré le dessus à chaque apport 🙂

 

Voilà je pense que nous repartons les vers et moi vers une nouvelle collaboration !

Publicités
Cet article, publié dans Témoignage, ZD au quotidien, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Compostage

  1. Ping : Semaine nationale du compostage ! | Association Zéro Déchet Rouen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s